RETOUR

Le site de Saintes

16/11/2021

Le site de Saintes s'organise pour accueillir les premières activités d'innovation et les premiers étudiants.

Le site de Saintes accueillera dès janvier 2022 des activités innovation basées sur 2 trains X73500 et sur le digital. L’activité formation débutera avec la présence permanente sur site de 2 écoles d’ingénieurs : l’EIGSI et l’ESTACA à partir de 2023 avec une montée progressive du nombre d’apprenants. La mise en place de modules thématisés permettra un accueil ponctuel sur site pour des apprenants pour un volume prévisionnel de 2000 apprenants par an à horizon 2031

Monsieur Alain ROUSSET, Président du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine, présente l’engagement et la résolution de la Région d’acquérir le site de Saintes. Les discussions sont avancées avec la SNCF. Il appartiendra aux membres de FERROCAMPUS de participer à la réflexion en amont des travaux. L’ambition de la Région est totale afin de créer une structure nationale, voire européenne. Il n’y a pas de lieu équivalent en France. L’adhésion à ce projet des entreprises, des universités, des écoles d’ingénieurs et d’autres établissements a été immédiate.

L’INNOVATION est un axe prioritaire pour répondre aux défis du futur ( circulation ferrée, réchauffement climatique, déplacements sûrs et rapides…) dans le cadre des futurs investissements. Une convention visant à régénérer et pérenniser 1.856 km de « petites lignes » ferroviaires en Nouvelle-Aquitaine, plus grande région de France en superficie, a été signée en avril 2021 entre la Région et l’État, pour un investissement portant sur 1,6 milliard d’euros sur dix ans. un protocole d’accord, portant sur la régénération et la pérennisation de 21 lignes du réseau régional (lignes de « desserte fine du territoire »).

 

POUR MEMOIRE

L’acquisition du site se fera par tranches entre fin 2021-début 2022 et mi-2023

Les travaux seront aussi réalisés par tranches entre 2023 et 2026 afin de permettre des activités sur site dès 2022.

Le budget 2021-2025

  • Budget d’acquisition : 45 M€
  • Equipements techniques : 10M€
  • Et les activités structuration filière/ pôle de compétitivité/ équipes scientifiques/ orientation et formation ​: 7M€